Vieille(s)

Circonvolutions fantasmagoriques peut être bien visionnaires mais franchement éthyliques d'une vieille dame qui se prenait pour la terre

Création 2022

Spectacle écrit et interprété par Thérèse Bosc

 avec les retours attentifs et précieux de Bonaventure Gacon

"Une raconterie philosophique contemporaine traversée de visions ébouriffantes, fulgurantes et célestes "


Ce qui m'a animée en écrivant "Vieilles(s)", c'est l'idée d'une dame pas toute jeune, pas grabataire non plus, qui aime les divagations sublimes de l'ivresse et qui parfois se prend pour la Terre. Alors  elle va chercher un public, l'amène sur son terrain de jeu, en plein jour, sous les étoiles, se livre à une drôle de cérémonie, dessine un cercle au sol, rentre dedans, tourne en sens unique autour d'un haut tabouret, convoque ses planètes chéries, leurs sert un petit coup à boire, les boit, et rentre dans un débit de paroles cathartico-délirant, nous faisant part des réflexions  chroniques de la Vieille Terre face à un virus solide, indéfectible, dangereusement contagieux .. mais certainement pas éternel .


"On peut entrevoir dans cette belle vieille écumant et éructant dans son cercle, sur son trépied, la Pythie de Delphes dans l'antre de la Sybille de Cumes.
Cette aventure théâtrale illustre à merveille la mémoire collective inconsciente dont nous sommes porteurs et que ce spectacle réanime comme le ferait un mystère. La vraie vocation du Théâtre!"
Michelle Bigot



photos de Ludovic Bourgeois



"Tremblez les sorcières reviennent!" criait un mot d'ordre féministe des sixties. Tremblez encore aujourd'hui car les sorcières jouent les Cassandre. Elles prédisent le grand effondrement. C'est ce que la vieille de Thérèse Bosc nous annonce, ou plutôt ce qu'elle mime. Car sa vieille n'est plus seulement une sorcière, ni une bacchante prise de boisson, ni une folle en délire, elle est la Terre!

 On prend un grand plaisir à sa représentation, à l'instar des enfants fascinés par le méchant loup. Parce que cette histoire est poétique, que le texte sait être lyrique sans être grandiloquent. Parce que cette vieille femme prise de délire bacchique, c'est aussi chacun de nous dans ses rêves les plus démoniaques. C'est encore parce que la drôlerie de l'évocation en souligne la profonde justesse. En un mot, la vieille est sympathique et émouvante. Elle est magnifiquement intérprétée par une comédienne qui possède un métier certain, avec une voix qui peut tonitruer ou murmurer, un corps qui se plie à toutes les attitudes exigées par le personnage, le texte a tant de force qu'il tiendrait tout seul sans même le secours de l'interprétation.

Saluons donc la performance  en souhaitant à beaucoup de spectateurs de pouvoir profiter d'une représentation si revigorante.

Michèle Bigot




Photo de Nina Bompard



Je tiens à remercier Bonaventure Gacon, Marie Vogel, Ludovic Bourgeois, Angelo Lalli, Elie Bosc, Shuana Ndaye,  Christophe Guetat, Philippe Tyvillier pour leurs précieuses collaborations. 

Conditions techniques

Durée du spectacle: 50 MN

Installation:40MN

Démontage: 30MN

1ere partie

déambulation du lieu de RDV public à l'aire du spectacle

2eme partie

aire du spectacle frontal: lieu intimiste extérieur, jardin, friche, hangar, préau ..

espace scénique frontal: minimum 4M/4M

 Horaire souhaité:

début ou fin de journée mais à la lumière du jour tout de même!

jauge: 100 personnes max

J